Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Maroc : formalités administratives

Passeport, assurance maladie et permis français

Pas de précautions sanitaires précises

Maroc : formalités administrativesNe faisant pas partie de l'Europe, le Maroc requiert la possession d'un passeport en cours de validité pour rentrer dans le pays. Un visa n'est pas nécessaire pour les séjours de moins de trois mois. Cependant, si vous dépassez les trois mois sans titre de séjour, une amende est délivrée, le ressortissant expulsé et interdit de territoire. Si vous pensez dépasser la date limite, rapprochez vous des autorités.

A noter aussi que les femmes voyageant seules avec un mineur doivent être en possession d'une autorisation écrite de leur mari stipulant que l'enfant peut voyager, ou bien présenter un acte de divorce indiquant qu'elle a bien obtenu la garde (cette mesure est valable aussi pour le père). En cas de décès, un acte de décès sera demandé.

Santé

Il est impératif de souscrire à une assurance santé internationale. En cas d'urgence vitale, si vous n'avez pas de moyen de règlement, les soins pourraient vous être refusés. Il en va de même pour l'assurance rapatriement. Un voyage au Maroc ne nécessite pas de vaccin en particulier, mais il est tout de même conseillé de faire un rappel du DTP, ainsi que les vaccins contre l'hépatite A et B, la typhoïde et la méningite. Si les infrastructures se sont nettement améliorées, en cas d'hospitalisation grave, il est préférable de se faire rapatrier.

Conduire au Maroc

Les passeports français sont acceptés si la durée de séjour est de moins d'un an. Si vous vous y rendez avec votre propre véhicule, celui-ci sera enregistré par la douane. En cas de vol du véhicule, n'oubliez pas de faire les démarches de déclaration nécessaire aux autorités : à votre retour, si vous n'êtes plus en possession du véhicule et sans justificatif, on vous demandera de payer entre 17,5% et 50% de la valeur du véhicule neuf.

Plus d'infos sur les voyages