english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Admirer les aurores boréales ! Un rêve !

Chasseurs d'aurores polaires

Conseils pour réussir ses photos d'aurores boréales

Les aurores boréales sonnent comme de la poésie... ces bandes de couleurs qui déchirent le ciel de multiples couleurs allant du bleu au vert, parfois au rose voire au rouge de façon exceptionnelle. C'est à la fois un phénomène scientifique et naturel et une expérience spectaculaire, visible dans les hautes latitudes essentiellement et donc dans les pays scandinaves avant tout, même si on peut aussi les observer de l'Ecosse. Mais la destination idéale reste la Norvège et notamment le nord, du Nordland au Svalbard. On peut même y aller directement en avion. La Norvège dispose en effet d'un réseau très serré de petits aéroports qui permettent presque d'atterrir n'importe où et notamment à Tromso. Disons que si vous avez un week-end à passer, ce peut être l'occasion, loin du tourisme de masse.

Aurore polaire

Les aurores boréales sont un spectacle qui se mérite avec son lot de chance. On a rencontré des voyageurs qui venaient pour la 3e fois et qui n'en avait encore jamais vu. Nous avons eu la chance d'en voir plusieurs soirs d'affilée.

On peut voir les aurores depuis la ville. Mais on les voit beaucoup mieux, hors de la ville. Pour certaines, il faut juste un œil avertis. Car l'aurore est parfois juste une légère distorsion dans le ciel, à peine visible si l'on n'y prête pas attention. Par contre, prenez votre appareil, mettez le sur un pied, augmentez la sensibilité et vous verrez l'aurore se détacher sur le ciel de façon magistrale. Mais on parle là des plus petites, des plus discrètes, majoritairement vertes, qui évoluent à peine d'une minute à l'autre. Elles ont l'avantage de persister facilement une bonne demi-heure et vous avez le temps d'installer votre matériel.
Et puis il y a les exceptionnelles, celles qui fusent dans le ciel comme des fusées, virevoltant dans l'azur dans de gigantesques tourbillons, embrasant le ciel tout entier de part et d'autre et éclairant la nuit de façon majestueuse. Le spectacle peut durer quelques minutes et il faut juste alors en profiter plutôt que d'essayer de fixer sur la carte mémoire avec les bons réglages et les pauses ce qui reste très fugace.

Northern Light

Il n'y a pas deux aurores identiques. Certaines semblent faire un pont au-dessus de vous, allant de part en part de l'espace. D'autres ressemblent juste à un feu d'artifice localisé d'où partiraient des fusées dans l'air, plus ou moins rapidement.

On les apprécie toujours et on recherche après la première centaine de photos le décor qui va avec et sur lesquelles elles se détacheront particulièrement.

Technique et conseils pour bien prendre des aurores boréales

De façon générale, ni votre smartphone ni un compact ne sont assez sensibles pour prendre une aurore boréale. Il faut privilégier les reflex avec une excellente capacité à monter en sensibilité (ISO) sans pour autant générer du bruit.
Certaines aurores bougent en effet rapidement et une vitesse d'obturation rapide (1") fera mieux se détacher l'aurore en la rendant plus nette, qu'une photo prise avec une pause de 20" qui accentuera le côté flou de l'aurore qui a bougé pendant la pause.

  • flash : off naturellement !
  • écran LCD : éteint
  • ISO : 1600, 3200 voire 6400 (en fonction du bruit)
  • balance des blancs : lumière du jour
  • pause : entre 1" et 30" (avec pied)
  • mode : manuel vivement recommandé, même si sur du reflex haut de gamme, on peut obtenir des résultats surprenants en mode auto P
  • timer : 2' (afin de ne pas faire bouger le reflex par la pression sur le déclencheur)
  • optique : grand angle (inférieur à 28mm pour un reflex, 24mm pour un APS)
  • filtre : sans

Il fait froid et l'appareil souffre du froid. il faut donc veiller à avoir une batterie complètement chargée et si possible une autre en secours.

Il fait froid et l'on se refroidit vite à attendre dans le froid. La photographe doit donc s'équiper : 3 couches minimums, des chaussures chaudes et un gros bonnet, des gants de skis et une paire plus fine pour manipuler l'appareil (ne pas laisser ses mains au froid dehors, elles mettent très longtemps à se réchauffer ensuite).

Aurore boréale sur Tromso

Admirer les aurores boréales ! Un rêve !

A quelle heure et où voir les aurores boréales ?

Entre fin septembre et fin mars, toutes les chances sont de votre côté pour voir apparaître une aurore boréale en Norvège du nord. Et la technologie aide : l'application NorwayLights pour Android et iPhone donne un bulletin des aurores boréales qui vous aide à prédire le meilleur moment pour voir les lumières.

Jusqu’au mois de janvier, il fait quasiment nuit 24h/24h et donc les aurores boréales sont nombreuses et visibles. Lors de notre trip en février période pendant laquelle nous avons environ 6 heures de soleil par jour ce qui laisse encore 18h pour voir les aurores sous le ciel bleuté.

La Norvège du nord avec le Canada et l’Islande fait partie des lieux les plus réputés à juste titre pour admirer ce phénomène naturel.

Admirer les aurores boréales ! Un rêve !

Quel est le secret des aurores boréales?

Lorsque des explosions ou éruptions solaires ont lieu, de nombreuses particules sont projetées dans l’espace par le soleil. Lorsque ces particules entrent en collision avec le champ magnétique de la terre, celles-ci tournent autour du pôle Nord magnétique, où elles interagissent avec les couches supérieures de l’atmosphère. L’énergie ainsi libérée produit les aurores boréales. Le cycle (de 11 ans) des aurores boréales est donc lié à l’activité solaire. 2016 a été une année exceptionnelle et 2017 suit.

En levant la tête, cela semble proche mais en réalité, cela se passe à une centaine de kilomètres au-dessus de nos têtes.

Admirer les aurores boréales ! Que de lumière

Les lieux les plus magiques en Norvège pour voir les aurores boréales

  • Au sommet d’une des îles Lofoten. Un panorama sans obstacle à 360°C avec vue sur la mer et les sommets
  • En savourant un cocktail dans un bain chaud sur le bateau Vulkana accosté au cœur du port dans le centre-ville de Tromsø.
  • Sur le ponton de l’express côtier Hurtigruten en plein milieu de la nuit
  • Au cap Nord, point le plus septentrionnal de l’Europe

bref à de nombreux endroits au nord de la Norvège

Les aurores boréales en video

Trip hivernal en Norvège du Nord – Pourquoi ?

Vous aviez découvert la Norvège en été via notre roadtrip Paris-Cap Nord. L'hiver peut réserver de plus belles surprises encore pour vivre d’autres sensations toutes aussi enivrantes que celles que peuvent provoquer une virée en moto. Cap au nord en Norvège pour découvrir et surtout vivre les aurores boréales, la sami week avec ses courses de rennes, les hôtels de glace… et avoir des montées d’adrénaline avec des expériences uniques telles que passer le Cap Nord en plein hiver, faire de la motoneige à la frontière russe dans une nature intacte ou encore découvrir les îles Lofoten sous la neige.

A découvrir sans modération et à suivre en direct chaque jour en ce moment sur le Repaire des motards, via des reportages et des vidéos au quotidien et en retransmission temps réel sur Youtube, Instagram, Facebook et Twitter !

Plus d'infos sur la Norvège en hiver

BMW