english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Norvège : cuisine et gastronomie

Saumon, poissons, viande de renne et de baleine, baies et fruits rouges

Consommation d'alcool très surveillée

Pays nordique par excellence, la Norvège dispose d'une gastronomie dont la renommée s'est forgée sur le poisson, les fruits de mer mais aussi le fromage et la viande fumée. On ajoutera à cela toutes les baies et fruits rouges, depuis les fraises, framboises, myrtilles et autre airelles que l'on peut souvent cueillir sur le bord de la route.

Baies et fruits rouges à foison

Cependant, si de nombreux plats très savoureux sont à découvrir dans le pays, on notera que les prix pratiqués sont plutôt élevés. Et on ne parle pas des restaurants où à qualité égale, les prix sont quasiment le double qu'en France (compter plutôt 20 euros pour une pizza par rapport à 10 euros en France). La faute sans doute à des mesures protectionnistes qui visent à assurer l'autosuffisance alimentaire du pays quitte à cultiver chaque parcelle exploitable quel qu'en soit le prix. Les produits importés sont sanctionnés par des taxes. Seule exception à ces tarifs élevés, tous les poissons, y compris et surtout les poissons marinés, ainsi que les baies, souvent moins cher qu'en France. Il est ainsi possible en saison d'acheter des barquettes de myrtilles deux à trois fois moins cher qu'en France pour un kilo de myrtilles à dix euros. Goinfrée garantie !

Les habitudes alimentaires

Côté habitudes alimentaires, les Norvégiens aiment débuter la journée par un petit déjeuner consistant appelé frokost.

Généralement, il se compose de céréales, de grosses tartines de pains frais (beaucoup de Norvégiens font eux-même leur pain), d'œufs à la coque, au plat ou brouillés.

On n'oubliera pas non plus le fameux fromage brun au goût caramel - appelé Brunost - dont les Norvégiens raffolent. A goûter une fois au moins pour se faire son opinion. (ndlr : pas réellement un fromage mais la réduction de petit-lait, additionné de lait ou de crème).

Céréales au petit-déjeuner

Ces petits déjeuner copieux devraient caler les affamés jusqu'à midi où l'on déguste en général des petits en-cas de type matpakke ou smørbrød, des sortes de petits toasts qu'on agrémente aussi bien de saumon, d'œuf, de fromage ou encore de concombre.

flatbrød ou soppebrød, la feuille de pain

Le soir, les Norvégiens ont pour habitude de manger assez tôt, dès la fin de leur travail, à savoir entre 16 et 18h. Si la faim est toujours là, un en-cas peut être repris aux alentours de 21h ou 22h. En réalité, le repas du soir, n'a pas vraiment d'heure, si ce n'est celle de votre estomac.

Quelques spécialités norvégiennes

Pour ce qui est des spécialités locales, citons bien entendu le fameux saumon fumé qui s'avère très abordable en Norvège, mais aussi la langouste, la morue et le hareng. On citera également la viande de baleine au menu de nombreux restaurants. Les Norvégiens revendiquent d'ailleurs fortement leur droit à chasser la baleine, jusqu'à porter des t-shirt avec inscrit dessus "et si nous avions des dauphins, nous les chasserions aussi". Le saumon fumé ou le saumon mariné à l'aneth s'accompagnent d'oeufs brouillés ou de sauce, depuis la crème fraiche à la crème aigre ou encore le rommegrot.

Viande de Baleine

La viande et le gibier sont également très présents dans la cuisine norvégienne avec par exemple l'élan, le renne et le canard. On les retrouve sous forme de viande fumée, de saucisson et de charcuterie particulièrement goûtues et encore plus avec des baies comme les airelles.

Vous trouverez de nombreuses recettes de soupes de poisson dans les restaurants, jusqu'à des versions de notre bouillabaisse revisitée. Leur soupe de poisson sont aussi variées que nos soupes avec des vraies morceaux de poisson, de moules et de crustacés dedans. Vous pourrez en faire éventuellement votre repas si vous la choisissez en grande portion.

Poisson mariné du saumon au maquereau

Déclinaison de poisson, le fiskerkake est une sorte de galette servie chaude mais se mange également froide.

Au rayon viande, vous trouverez l'équivalent norvégien du hot-dog avec le pølse med lompe : une grande saucisse dans une galette de pomme de terre.

Une consommation d'alcool très contrôlée

La consommation d'alcool est très contrôlée par l'Etat. Les boissons alcoolisées sont en effet très coûteuses et ne sont vendues que dans les magasins d'Etat baptisés Vinmonopolet, à l'exception toutefois de la bière et du cidre, voire de certaines boissons fermentées y compris à la rhubarbe ! Par contre, vous ne trouverez pas systématiquement de bière dans toutes les petites supérettes au contraire de tous les sodas habituels qui s'enrichissent ici d'eaux gazeuses aromatisées à toutes les saveurs.

Boisson fermentée proche du cidre mais à base de rhubarbe

De plus, le gouvernement interdit la vente d'alcools dans ces boutiques et dans les grandes surfaces le soir après 22h et le samedi dès 18h jusqu'au lundi matin. On a essayé d'acheter du cidre dans un magasin mais en passant en caisse à 22h10, on nous a repris les canettes en disant que l'on n'avait pas le droit.

Si l'on espère boire un peu d'alcool fort durant le week-end, il faudra prendre la direction des bars, discothèques et autres restaurants où on facturera les bouteilles à des prix exorbitants.

A noter également que la limite d'âge pour boire de l'alcool fort est fixée à 20 ans. Et que de l'alcool qui titre plus de 70° est considéré comme une drogue et donc illicite.

Des bonbons

On connait en France, les rayons de bonbons en libre service dans les cinémas essentiellement. En Norvège, vous en trouverez énormément dans toutes les supérettes avec des rayons plus grands que les rayons de pâtes !

Plus d'infos sur la gastronomie norvégienne

Suzuki