Menu

Etats-Unis : Alabama

L'Etat de la lutte des droits civiques

Etats-Unis : AlabamaSitué au sud est des Etats-Unis, l'Alabama est une région souvent méconnue des touristes. L'Etat regorge pourtant d'attractions en tout genre, fait le bonheur des amateurs de beaux paysages et de gastronomie et a marqué durablement l'histoire du pays.

Entouré par le Mississippi, le Tennessee, la Géorgie et la Floride, l'Alabama s'ouvre sur le golfe du Mexique et propose aux voyageurs de profiter du sable blanc avant de s'adonner aux plaisirs du golf sur quelques-uns des parcours les plus réputés au monde tandis que d'autres préféreront flâner dans les villes de Montgomery ou Birmingham où chaque bâtiment et monument a une histoire à raconter.

Etat esclavagiste au cours de la Guerre de Sécession, l'Alabama est connu pour être le coeur de la région de Dixie, un territoire comprenant les anciens Etats conférés d'Amérique. Pendant longtemps, l'Etat connut un fort ségrégationnisme et a vu défiler de grands défenseurs des droits civiques tels que Martin Luther King ou Rosa Parks. De nombreux sites et monuments sont d'ailleurs ouverts aux visiteurs pour honorer la mémoire et l'héritage de ces défenseurs des droits civiques.

Les immanquables de l’Alabama

Capitale de l'Alabama, la ville de Montgomery représente l'une des étapes phares de tout voyage en Alabama. Seconde ville la plus peuplée de l'Etat, Montgomery joua un rôle essentiel pendant la guerre de Sécession et fut l'un des centres du Mouvement des droits civiques dans les années 50 et 60. C'est notamment ici que Rosa Parks refusa de céder sa place à un Blanc dans l'un des autobus de la ville, initiant ainsi un mouvement de protestation contre la ségrégation raciale ambiante.

Aujourd'hui, on peut visiter au sein de Montgomery plusieurs monuments d'envergure. Le plus emblématique d'entre eux est sans conteste le Capitole de l'Etat d'Alabama, première Maison blanche de la Confédération. La cité abrite en outre un musée dédié à Rosa Parks et au chanteur country Hank Williams, un mémorial des droits civiques, une église baptiste où Martin Luther King prêchait autrefois ainsi que divers autres musées et monuments.

D'autres villes d'Alabama sont restées profondément marquées par ce combat pour les droits civiques. C'est le cas principalement de Selma et de Birmingham où l'ont peut visiter l'Institut des Droits Civiques de Birmingham qui retrace au fil d'expositions, d'animations et de diverses installations interactives la lutte menées pour accéder à la liberté et à l'égalité des droits dans le Sud des Etats-Unis et dans le reste du monde. Il est également possible de visiter l'église baptiste qui a subi l'attaque du Ku Klux Klan en 1963. Un bombardement qui a coûté la vie à quatre jeunes filles dont la mémoire est célébré sur les lieux.

Dans un tout autre genre, on retrouve également en Alabama le Centre américain des fusées et de l'espace à Huntsville. Dans ce centre pas tout à fait comme les autres, les visiteurs peuvent vivre une simulation de lancement spatial, la perte de la gravité et de l'apesanteur comme si ils étaient réellement à bord d'une navette spatiale. Une expérience inoubliable pour les petits comme les grands.

Le Musée Barber des sports motorisées d'époque

Enfin, les motards auront du mal à éviter le Musée Barber des sports motorisées d'époque qui comprend une jolie collection de plus de 1.200 motocyclettes et voitures de course anciennes. Le musée détient notamment la plus grande collection de motocyclettes datant de 1904. Véritablement immanquable pour les nostalgiques et les amateurs de mécaniques vintage d'autant plus que le musée est intégré au Parc Barber des sports motorisé où l'on retrouve une piste de course et une école de conduite.

La culture de l’Alabama

Fortement marqué par l'histoire des droits civiques, l'Alabama a vu naître de nombreuses grandes personnalités liées notamment à la musique et au sport. On pourra citer parmi eux Nat King Cole, Jesse Owens, Rosa Parks, Courteney Cox ou encore Coretta Scott King, l'épouse du pasteur Martin Luther King.

Culturellement, l'Alabama a de nombreuses fois été chanté. On se souvient notamment de la célèbre Sweet Home Alabama du groupe Lynyrd Skynyrd en 1974 mais aussi de la chanson Alabama interprétée par Neil Young.

Plus d'infos sur les voyages aux USA