english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Top 20 à faire à Philadelphie

Le Top 20 des choses à faire et à voir, des incontournables aux insolites

Philadelphie ou Philly comme disent affectueusement les Philadelphiens. Philadelphia, en Pennsylvanie, n'est pas une ville comme les autres, mais le berceau des Etats-Unis, en tant que première capitale et source de la déclaration d'indépendance du 4 juillet 1776. Tout est dit en ces quelques mots pour expliquer l'importance de l'histoire et des arts qui bercent la ville depuis 250 ans. Ce qui veut dire que les musées constituent l'âme de la ville et surtout de la vieille ville. Ici, tout peut se faire à pied, voire à vélo... et en dernier recours en métro. 2 jours est le minimum pour découvrir la ville et un troisième jour vous permettra de faire les musées et de prendre un peu plus votre temps.

La vieille ville

Avec ses vieux bâtiments qui côtoient les buildings, la vieille ville se visite réellement à pied pour en apprécier tous les détours, avec en bonus, un plan extrêmement facile à mémoriser avec des rues à numéros (1er, 2e...) alternant avec des rues aux noms d'arbres. Résultat, même sans plan, on s'y repère très facilement. Et comme le centre n'est pas si immense que cela, on peut et on doit surtout le faire à pied en partant du indépendance national historical Park qui jouxte l'independance hall et la cloche de la liberté. Et si nous n'avez que peu de temps, il faut prendre l'un des bus qui en font le tour et au-delà tous les grands points majeurs de la ville avec un guide, accessibles directement ou moins cher via le citypass ou le Philadelphia pass. Vous ne manquerez ainsi pas ni Elfreth's Alley ni Betsy Ross house ni Society Hill ni le Carpenter's hall.

Cloche de la Liberté ou Liberty Bell à Philadelphie

One liberty observation deck

C'est tout simplement la tour d'où on peut observer de son 57e étage, l'ensemble de la ville. Le film dans l'ascenseur est spectaculaire et met dans l'ambiance. Au sommet, il y a de grandes cartes interactives que l'on manipule avec les mains sur l'écran pour découvrir tous les détails de la ville. Il faut commencer par là, pour avoir une vision globale et du ciel de la ville, même si Philadelphie s'apprécie surtout en marchant à pied dans toutes ses rues.

Buildings à Philadelphie

Benjamin Franklin Parkway

L'avenue fête ses 100 ans cette année et est un must ne serait-ce que pour tous ses musées, de Renoir à Rocky, de la fondation Barnes au musée des Arts, de l'institut Franklin à l'académie des Sciences naturelles. Vous commencerez en fait par le City Hall avant de rejoindre le Love Park pour vous faire prendre en photo sous le Love, la sculpture de Robert Indiana, dont Philadelphie accueille une version plus petite que celle de New-York. Il ne faut pas manquer la Free Library, la bibliothèque historique de Philly avec souvent des petites expositions.

Benjamin Franklin Parkway à Philadelphie

Reading Terminal Market

C'est LE marché de Philadelphie. Il est surtout exceptionnel pour les États Unis où les fruits et légumes ne sont pas autant facilement accessibles que chez nous. On y va pour manger, du frais mais aussi beaucoup de cuisiné, du cheese steak (vraie spécialité de Philadelphie) aux huîtres en passant par le homard, le canard laqué, des pâtisseries aux chocolats. Et c'est l'un des endroits où on mange le mieux pour le moins cher. Excellent rapport qualité/prix général. Dommage qu'il ferme à 18h et que l'on ne puisse donc pas y dîner. Heureusement Chinatown n'est pas loin. Et si vous êtes dans le terminal, le Hard Rock Café est au bout de la rue.

Reading Terminal Market à Philadelphie

Chinatown

C'est le 3e plus grand Chinatown des Etats-Unis. Ici même les noms des rues sont doublés en chinois ! Et il le mérite pour son ambiance et ses restaurants pas chers.

On vous recommande le Dim Sum garden au niveau restaurant.

Chinatown à Philadelphie

Delaware River

C'est la rivière qu'enjambe le pont Benjamin Franklin que l'on traverse pour arriver dans la ville. C'est une jolie promenade, mais aussi l'occasion de découvrir le musée Battleship ainsi que l'aquarium Adventure.

Fairmount Park

Même si vous ne faites pas les 20 miles possibles longeant la rivière Schuylkill, il faut au moins en faire les premières centaines de mètres de l'ancien barrage et des chutes jusqu'aux maisons à bateaux, avec tous les clubs d'aviron sur, dont les bateaux sont fièrement exposés en plein air. C'est également ce Park qui accueille plusieurs centaines de statues, souvent des bronze, historiques. Et vous pouvez terminer par le zoo.

Les murs peints

Philadelphie est sans doute la capitale des murs peints avec plus de 2500 peintures murales disséminées dans toute la ville. Si les principales sont visibles dans le quartier central, on en trouve partout, des plus simples au plus dynamiques, notamment avec l'Atlas de demain, basé sur le livre des transformations ou Yi-King (I-Ching).

The Atlas of Tomorrow à Philadelphie

Le musée de la révolution

Si vous n'êtes pas un esthète amoureux des arts, vous apprécierez d'autant plus le musée de la révolution. Oubliez les musées traditionnels et appréciez le talent de mise en scène des américains pour vous faire revivre les grandes époques et justement celle de l'indépendance. À grand renfort de scénographie, de films, d'animations, de reconstituons jusqu'à la tente du général Washington, vous comprendrez mieux l'importance de l'indépendance et de la Liberté pour les Américains.

Musée de la Révolution américaine à Philadelphie

Les musées

Il faut commencer par le musée des Arts, qui est l'un des musées les plus riches des Etats-Unis avec plus de 230.000 œuvres. La fondation Barnes est le 2e musée à faire dans la liste, suivi par le musée Renoir, dont l'entrée reprend un immense penseur en bronze. Prévoyez une bonne journée complète entre ces trois musées. Heureusement, ils sont très proches les uns des autres et à quelques minutes à pied. Vous pourrez ensuite enchaîner sur l'Institut Franklin et l'académie des sciences naturelles.

Musée des arts à Philadelphie

Magic Garden

L'art démarre souvent dans la rue. C'est encore le cas de cet ancien terrain vague annexé par l'artiste Isaiah Zagar, pour créer un espace magique de mosaïques et agrégats de matériaux de récupération, le tout pour raconter une histoire puisant dans ses propres voyages en Amérique du Sud. Original, éclectique, dépaysant, rafraîchissant.

Magic Garden de Isaiah Zagar à Philadelphie

Le pénitencier

Le Eastern state penitentiary, "ouvert" de 1829 à 1971, est connu pour avoir notamment hébergé Al Capone.

Fishtown

L'intérêt majeur de Fishtown repose sur les restaurants, les soirées branchées et l'ambiance générale. À privilégier le soir.

La brasserie Yard

Autrefois sur le bord de la rivière, la brasserie a désormais migré sur (proche de la station de métro Spring Garden). Elle propose une vingtaine de bières pression et autant de bières en bouteilles à emporter. On peut y aller pour découvrir leurs dernières créations grâce aux Flights, tout en faisant une partie de billard (gratuite si vous consommez).

Flights à la brasserie Yards à Philadelphie

Plus d'infos sur les voyages