Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Malaisie : cuisine et gastronomie

Des plats souvent très épicés

Nasi Lemak (Photo : Clee7903)Pays d'Asie du Sud-Est entouré par la Thaïlande, l'Indonésie et Bornéo, la Malaisie bénéficie de multiples influences culturelles. Au cours de son histoire, elle a notamment été une colonie portugaise puis hollandaise et enfin anglaise. Ce cosmopolitisme à la fois européen et asiatique se retrouve aisément dans la gastronomie malaisienne.

La cuisine malaise se distingue d'ailleurs par des saveurs souvent très épicées. Le piment est en effet un élément indissociable de la gastronomie du pays, on le cuisine aussi bien frais que déshydraté et on l'utilise sous toutes ses formes ou couleurs. Si vous y êtes sensibles, considérez avec prudence ce qui est rouge dans le plat qu'on vous sert et écartez-le si nécessaire. Cela peut vous éviter une brusque élévation de la température à l'intérieur de votre palais! Le Belacan, ou pâte de crevettes, est lui aussi très couramment utilisé à l'instar de la noix de coco et de la sauce soja. On apprécie également tout particulièrement consommer de la citronnelle et du tofu.

Le Satay, plat national

Le plat national du pays est le Satay. Il s'agit de brochettes de morceaux de poulet ou de boeuf marinées dans une préparation à base d'épices et de cacahuètes puis grillées au barbecue. On pourra trouver ce mets un peu partout dans le pays, notamment sur les marchés, pour un prix dérisoire.

Le riz est également un élément de base de la cuisine malaise. On le retrouve dans le Nasi goreng, du riz frit accompagné de viande et de légumes mais aussi dans le Nasi Lemak du riz cuit dans du lait de coco servi pour le petit déjeuner ou encore dans le Nasi Padang, du riz vapeur servi avec de la viande ou du poisson et des légumes marinés.

Des desserts hors du commun

Ais kacang (Photo : Andrew Bogott)Côté desserts, la cuisine malaisienne réservera sans doute quelques surprises pour les européens habitués aux saveurs classiques. L'emploi d'algue est en effet très courant tout comme celui de la gélatine naturelle ce qui peut donner lieu à des textures et des produits aux allures singulières. L'Ais kacang en fait partie. Ce dessert consiste en une base de glace pilée sur laquelle on ajoute du sirop de couleur et du lait concentré ainsi que plusieurs garnitures dont du maïs sucré et des haricots rouges. On citera également le Bubur cha cha, un porridge à base de patates douce et de lait de coco que l'on peut servir avec du sucre de palme. Globalement, les malaisiens ne se distinguent pas au championnat du monde des desserts.

Fruits et boissons exotiques

En ce qui concerne les fruits, le climat équatorial, chaud et humide, permet de cultiver de nombreux fruits exotiques dont le Durian, le Mangoustan, le Ramboustan ou encore le Chiku.

Enfin, pour se désaltérer, on pourra prendre un bon thé, héritage de la colonisation anglaise, ou essayer des boissons locales telles que le bali water ou le kat chai suen moi. En revanche, il sera assez difficile de trouver de l'alcool sur la côte est où est largement répandue la religion islamique. La justice malaisienne réprimande d'ailleurs sévèrement tout musulman surpris en train de boire de l'alcool.

Plus d'infos sur les voyages en Malaisie