english

A l'assaut du toit de la Norvège via la route touristique 55

La route du Sognefjellet : virolos à gogo entre entre Sogndal et Lom

Au cœur des montagnes entre les glaciers au milieu des parcs naturels

En France, la plus belle route est souvent une liaison entre deux villages. En Norvège, on pénètre immédiatement dans une nature sauvage et fantastique. La route 55, surnommée la route sur le toit de la Norvège car la plus haute route carrossable du nord n'échappe pas à la règle, en repoussant même les extrêmes. Pas de village, pas âme qui vive, hormis une rare moto ou voiture comme des fantômes dans un paysage de glace, de neige et de cascades, le tout au milieu de parcs naturels vierges. Vous êtes ici seuls au monde... la route pour vous à perte de vue alternant entre forêts, cascade et fjords.

panneau route touristique 55

Longue de 165 km, la route du Sognefjellet longe plusieurs chefs d'oeuvre de la nature norvégienne : tout d'abord le parc national Jotunheimen, le plus grand de la Norvège (1145 km2), puis le glacier Jostedalsbreen, le plus grand d'Europe et un des fdjords le Lustrajorden. C'est indéniablement une des plus belles routes du pays, qui mérite entièrement sa classification en route touristique. Pour preuve, elle fait partie des 18 routes touristiques nationales (reconnaissables par leur panneau le long de la route). Construite en 1939 par des chômeurs, la route monte jusqu'à 1434m ce qui l'honore même de route la plus haute d'Europe du nord !

Lac sur le plateau le plus haut de la route 55

La route au départ de Sogndal longe d'abord le fjord Lustrafjorden dans un décor de train miniature avec des petits chalets et fermes rouges et marrons sur une herbe verte bien tondue entourée de magnifiques forêts et au bord de fjord turquoise.

Paysage de fjord

La route se fait ensuite un peu plus étroite au fur et à mesure. A certains moments, deux voitures ne peuvent pas passer de front. Mais malgré les écarts de températures qui pourraient attaquer la route, celle-ci est en excellent état. Quelques campings et chalets, plutôt bien cachés ou bien intégrés au choix, sont installés au gré de certains détours de ce décor de rêve.

Quand la Route 55 longe les Fjords norvégiens

Quand le fjord se finit à hauteur de Skjolden, la route s'engage alors dans des petites prairies entourées de montagnes et de cascades.

Cascades sur la route touristique 55

Puis les choses sérieuses commencent, avec les premiers virages et épingles pour atteindre le toit de l'Europe du Nord à 1434m. Le paysage de prairie laisse alors place à un paysage de toundra parsemé de rares chalets perdus au milieu de nulle part. Les lacets s'enchaînent et la neige apparaît sur le bord de la route pour passer au milieu de congères alors que l'on est en plein mois d'août. Pas de quoi effrayer les moutons qui traversent joyeusement la route sans prévenir.

Attention ! moutons joueurs sur la route

Les arrêts peuvent être nombreux et à chaque fois pour offrir des paysages différents. A Nedre Oscarshaug, on peut ainsi découvrir grâce à un table d'orientation faite de vitres de verre les sommets de la montagne Sognefjellet. Un voyage où l'on découvre les noms des sommets gravés dans la base de métal de la structure d'orientation.

Nedre Oscarshaug : vue sur les montagnes de Sognefjellet avec un télescope

La route passe alors sur un vaste plateau avec glacier, lacs en dégel et mini icebergs. Pour les motards marcheurs, de nombreuses randonnées peuvent aussi se faire aux alentours. Les plus courageux pourront même se baigner dans les lacs. Nous avons d'ailleurs croisé quelques jeunes nageurs sortant de l'eau. Et quand on pense qu'on supporte veste avec doublures chaudes, voire éventuellement la polaire en dessous, on vous laisse imaginer la température de l'eau... glacée à point. Respect !

Les épingles laissent ensuite la place à quelques lignes droites ondulées passant au milieu de nulle part. On se croirait presque dans certains parcs nationaux US.

Route 55 : sur le toit de la Norvège avec la neige

La vue offerte alors permet de découvrir un large plateau dans un décor brut et naturel... à travers la roche.

Mefjellstien : the Mefjell path

Après le plateau enneigé, le route redescend vers la vallée via de belles courbes. A Vegaskjelet, une autre halte sur la route offre une vue à 360° sur les sommets à 2000m de Skarsnebb et Steinetind.

Vegaskjelet : dans les montagnes Sognefjellet

Les pauses ne manquent pas le long de cette route: églises en bois, musées et aires de points de vue aménagés par des architectes. D'ailleurs attention au planning: même si cette route ne fait que 165 km, il faut bien compter 4h avec les pauses pour la parcourir.

Lac de montagne sur la route 55, iceberg en vue

Détour : l'Eglise d'Urnes

Pour découvrir cette église, il faut prendre un bateau au départ de Sogndal (bac de 15 mn toutes les heures en saison). Il s'agit de la plus vieille église en bois debout (12 ème siècle) du pays. Très simple à l'extérieur, on y découvre de magnifiques panneaux peints à l'intérieur. On peut laisser la moto à Sogndal et faire l'arrière à pied avec le ferry (prévoir 4 heures).
Lom

Une autre église en bois debout datant de 1150 peut se visiter à Lom. Une de ses façades est enduite au goudron afin d'en protéger le côté extérieur.

Eglise en bois debout à Lom

Après Lom, s'annonce un route encore plus célèbre : la fameuse route des trolls, également sobrement numérotée 63 en direction de Geiranger, distant de 74 km. Court mais intense... à suivre demain dans la poursuite de notre roadtrip...

Le symbole présent sur chaque route touristique en Norvège

Plus d'infos sur les plus belles routes de Norvège

Commentaires

KPOK

Cf. 3e photo : on embarque plein de truc dans une pseudo-Gold Wing. Même un canoë kayak.

07-08-2015 19:59 
Panpan_a_moto

C'est vraiment superbe comme paysages et puis les couleurs sont ... magnifiques!!!

07-08-2015 22:08 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

MotoGP