english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Les taxis installent la reconnaissance faciale

La détection de la somnolence dans les taxis Yandex, filiale de Uber

Les taxis installent la reconnaissance faciale (c) Photo : Rebecca SwaffordLa reconnaissance facile investit notre monde et plus uniquement nos mobiles pour nous autoriser à accéder à notre smartphone ou nous afficher de la publicité ciblée en fonction de notre visage. Ce sont les taxis qui vont désormais être équipés de reconnaissance faciale! Merci Uber !

Uber via sa filiale russe Yandex a commencé à installer en effet un système de reconnaissance faciale dans les taxis, non pas pour sécuriser le démarrage de la voiture, mais pour contrôler l'état de fatigue du conducteur. La Russie a effectivement vu le nombre des accidents de taxis exploser depuis l'arrivée des taxis privés, en passant en deux ans de 607 à 764 pour la seule ville de Moscou. La détection facile va donc mesurer soixante huit points du visage permettant de détecter l'état du conducteur et arrêter le taxi avant que le conducteur ne s'assoupisse ! Il faut dire que même en France, la somnolence est la première cause de mortalité sur autoroute.

Le système a déjà été testé sur une centaine de taxis depuis le début de l'année et va désormais être généralisé à l'ensemble de la flotte Yandex.taxi.

Aux Etats-Unis, un conducteur Uber ne peut pas utiliser l'application plus de douze heures d'affilée, ce qui évite théoriquement d'avoir un conducteur ne prenant aucune pause. L'application doit constater une pause minimale de six heures ensuite avant de pouvoir être utilisée à nouveau par le taxi pour pouvoir prendre des passagers. Mais les conducteurs pouvant utiliser plusieurs applications, voire être inscrits sur plusieurs plateformes (Lyft, Uber,...) le système actuel ne permet pas au final un contrôle effectif des conducteurs et de leur fatigue. La détection faciale le permettra.

Plus d'infos sur la technologie