english

Le Parc national Zion

Un parc méconnu au canyon enchanteur

Quand on pense canyon et parc américain, on pense immédiatement au Grand Canyon et c'est effectivement le plus visité. Mais de nombreux autres parcs et canyons méritent tout autant l'attention du voyageur à moto dans l'ouest américain et le canyon de Zion fait partie de ceux-là, d'autant plus qu'il n'est pas très loin du fameux Grand Canyon (200 miles) et sur la route de la boucle idéale dans l'Ouest américain.

Ce magnifique parc est en effet souvent oublié des roadtrips qui se dirigent directement vers Bryce Canyon. C’est réellement dommage car les paysages sont magnifiques, les hotels offrent des vues de rêve et les tarifs sont moins exhorbitants qu'ailleurs. Bref, Zion est un "must" pour faire une pause lors d’un long circuit !

La vue depuis les emerald pools trails ou piscine d'émeraude dans le canyon

Encore une fois, entrer dans un parc national américain à moto, c'est découvrir des paysages variés et colorés mais aussi sentir les odeurs spécifiques de la nature environnante et notamment des arbres odorifères dont les pins. C'est aussi profiter de petites routes sinueuses procurant à elles-seules le plaisir de rouler à moto et le tout au milieu de falaises aux couleurs rouges.

Route sinueuse pour arriver au Parc national Zion

Avec le Grand Canyon, le visiteur était plutôt en hauteur au niveau des points de vues. Ici, le voyageur est en contrebas et roule au fond de la vallée, non sans être passé par un long tunnel creusé sur un kilomètre dans la roche même et être ensuite descendu par une petite route aux lacets successifs. En fin de journée, l'exercice se rapproche du lent du permis et permet en plus d'apprécier le coucher de soleil sur la roche rougeoyante.

Véritable temple de la faune et de la flore américaine, le parc national de Zion couvre une superficie de plus de 590km2 au sud-ouest de l’Utah, près de la frontière avec l’Arizona. Des centaines d’espèces de mammifères (écureuils, faons), d’oiseaux (des colibris), de reptiles, de plantes et autres organismes y cohabitent dans un milieu naturel fait de zones boisées, de roches colorées et de canyons creusés par la rivière Virgin.

La riverside walk dans le parc national Zion

Les routes

Le parc est accessible via trois routes différentes offrant des panoramas différents :

  • Zyon Canyon au sud accessible par la route 9
  • Kolobs Canyon au nord par l'I15
  • Kolob Terrace Road entre les 2 parties précedentes

La plus belle route pour découvrir le parc est sans conteste la route 9 venant de l’est et s’intitulant « Zion-Mount Carmel Highway ». Cela tombe bien car cela correspond à la route venant de Page, du Lac Powell et de l'Antilope Canyon.

Rangers à l'entrée du Parc national Zion

Dès l'entrée du parc, le paysage change. La roche rouge est omniprésente. Celle ci a même remplacé le béton gris usuellement utilisé pour les routes américaines ! Le résultat de cette route rouge avec sa ligne jaune centrale se révèle très chic.

Sur 18km, on découvre alors des formations naturelles créées pendant des millions d’années. Dire qu'à l'origine, ces roches étaient du sable fin. Avant d'arriver à Spingdale, on traverse un tunnel de 2km sans lumière, véritable oeuvre technologique. A la sortie de ce tunnel, il ne faudra pas manquer Great Arch.

Route rouge au sein du Parc national Zion

Des randonnées pour tous les goûts

Au sein du parc national, il ne faut pas manquer spécifiquement Le Zion Canyon. Long de 13km, ce dernier se découvre à pied grâce aux navettes gratuites du parc (les voitures et motos sont interdites sur cette partie en été et c'est tant mieux !). Les marches possibles alternent alors entre trek, marche familiale sur du plat ou au milieu de la rivière (chaussures spéciales rivière en location), marche avec fort dénivelé pour remonter en haut du Canyon et découvrir celui-ci d'en haut, alors qu'aucune route n'y va. La meilleure prend quatre heures et passe par des endroits à pic, où l'on doit se tenir via une corde en marchant sur une largeur de pierre large comme le pied au-dessus du vide (sujets au vertige s'abstenir). Mais il y en a aussi une de huit heures les pieds dans l'eau de la rivière; rafraichissant et exceptionnel.

Du coup, l'idéal est de prendre une journée pour profiter au maximum des beautés du parc, de sa flore et de sa faune, particulièrement présente. Mais pour les plus amoureux, il est possible de rester beaucoup plus longtemps vu le nombre de possibilités offertes.

La faune du Parc national Zion

Parmi les randonnées faciles et sympas, on trouve l'Emerald Pools trail qui passe par 3 chutes d'eau plus ou moins spectaculaires selon la saison et les orages et sous lesquelles on peut passer : douche fournie d'office au printemps et légère pluie uniquement en été.

Certaines poussent même les promeneurs à se jeter à l'eau dans la rivière Virgin. De quoi se rafraîchir en été où les températures peuvent dépasser les 40°C. Plus on avance dans le canyon, plus celui-ci se rétrécit et on finit bientôt par être au pied de la roche. Cette roche est composée de grès Navajo. Avec les écarts de températures et les infiltrations de pluie, le grès se fragilise et le paysage se dessine dans une fresque globale absolument magnifique !

La montagne striée verticalement Checkboard Mesa du Parc national Zion

Infrastructures, hôtels et musées

Nommé Zion par les mormons en référence au havre de paix biblique Sion, le parc constitue ainsi généralement une étape dans le voyage des touristes qui profitent de sa proximité avec les sites du Grand Canyon et de Bryce Canyon. Pour autant, les voyageurs qui désirent s’attarder dans le parc peuvent profiter de diverses infrastructures telles que des nombreux hôtels ou les campings à partir de 16$ la nuit.

Un musée est en outre présent pour informer les visiteurs sur l’histoire du parc, sur la vie de ses premiers habitants et sur les découvertes archéologiques qui ont pu y être faites.

Et il ne faut bien sûr pas manquer le visitor center... la première étape lors de l'arrivée dans un parc national américain.

La route rouge en grès navajo du Parc national Zion

Continuez à suivre notre roadtrip qui va nous amener demain à Bryce Canyon...

Pratique

  • Entrée 25$ par véhicule. Pass America theBeautiful accepté.
  • Climat : chaud et aride
  • Durée de visite : 1 jour pour la partie Zion Canyon. Une journée de plus si vous voulez tout visiter.
  • Hébergement : camping et hôtels dans le parc (www.nps.gov) ou hotels à Springdale à 400m de l'entrée du parc.

Plus d'infos sur les parcs nationaux des Etats-Unis

Commentaires

dl650vstrom

Bonsoir,
Nous gardons un excellent souvenir de notre visite du parc national de Zion.
Nous y sommes allé en 2008.
Notre voyage avait pour buts:

Le mondial superbike à Miller Motorsport près de Salt Lake City, et la surprise de découvrir que nous restions dans le même hôtel que Régis Laconi. De ce fait, on a pu passer un bon week-end ensemble.Nous avons pu également passer un moment dans les stands avec le team GMT 94 avec Christophe Guyot, Sébastien Gimbert et David Checa.

Ensuite, direction les parcs des Arches, Canyonlands, Capitol Reef, Bryce Canyon et Zion.

Dans le canyon de Zion, Angels Landing et Observation Point, à grimper absolument pour admirer la vue à 360°.

Nous avons eu plaisir à lire votre reportage qui nous rappelle des moments inoubliables.

Bien cordialement,
Marc & Lisa Mounition

31-07-2014 22:57 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

MotoblouzMotoblouzMotoblouz