Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Norvège: la ville de Stavanger

173 vieilles maisons en bois peintes en blanc, le port, la rue colorée, le chemin bleu et son port

La 4e ville de Norvège au charme historique du Rogaland

Le nom de la ville résonne comme un polar. En fait de polar, il faut surtout parler d'or noir. Car la ville connue pour sa sardine s'est bâtie sur la découverte du pétrole à Noël 1969. Première exploitation de pétrole de Norvège (50% des habitants travaillent pour cette industrie), elle a bénéficié des capitaux et de nouveaux habitants internationaux pour revivre et se transformer en devenant une ville internationale tout en gardant son histoire et notamment sa vieille ville en bois.

Le port de Stavanger

Car contrairement à Bergen qui a connu un immense incendie plusieurs maisons de Bryggen, Stavanger a été épargnée. On découvre ainsi tout le charme d'une ville historique de province (née en 1125 quand même mais dont les premières traces remontent à -10.000 av JC), avec son caractère et... sa gastronomie. Car Stavanger est présentée comme la ville de Norvège où l'on mange le mieux, du fait de ses chefs étoilés, dont celui qui participe à l'édition locale de Masterchef.

Le port de peche de Stavanger

La ville a également son université et 9.000 étudiants qui fêtent leur nouvelle année en plongeant dans le port !

Baignade dans le port de Stavanger

Si vous empruntez la route E39, vous passerez obligatoirement par cette "petite ville" qui est malgré tout la quatrième ville de Norvège, capitale du comté de Rogaland. On peut - et on doit - en faire le tour, à pied, en deux heures. Aucune raison donc de se presser pour uniquement la traverser. Et on vous propose de laisser la moto, soit devant l'office du tourisme à côté des vélos, soit au niveau du parking moto du port.

Les points à voir dans la ville de Stavanger

Visite guidée

Le bon point de départ commence par l'office de tourisme, en face de la Cathédrale de Saint Swithun.

La cathédrale de Stavanger

Il n'y a pas d'obligation de la visiter mais au moins d'en faire le tour avant de vous engager dans les ruelles avoisinantes pour rejoindre le Geopark. Ce projet d'architecte a été conçu sur la base de débris d'installations pétrolières. C'est désormais une piste de skate et une aire de jeux dont les graffitis colorés redonnent vie au lieu...

Le Géopark de Stavanger, construit uniquement avec des débris de plateforme pétrolière

Qui jouxte le musée du pétrole. Ça ne paraît pas très joyeux de plonger ses mains dans l'or noir, mais le musée est interactif et plaisant avec 26 stations qui permettent d'en savoir plus sur le gaz et le pétrole en Norvège. On vous recommande de le faire si vous avez le temps (prix 100 Nok).

Musée norvégien du pétrole à Stavanger

Il y a alors juste quelques rues à traverser pour tomber sur la rue des maisons de couleurs - Øvre Holmegate - appelée également le Notting Hill de Stavanger. Une idée issue de la rencontre d'un coiffeur et d'un artiste pour repeindre toutes les maisons dans des couleurs criardes et bigarrées, transformant un quartier mort en un quartier vivant avec ses troquets branchés et sa clientèle jeune.

La rue bigarrée d'Øvre Holmegate Stavanger

Çà flashe, çà pétille et le selfie devient obligatoire.

Selfie dans la rue colorée de Stavanger

On monte alors après quelques mètres vers la vieille tour de garde. Quelques canons sont - presque - encore prêt à sonner l'alerte.La ville était en bois et le moindre feu pouvait avoir des conséquences dramatiques très rapidement. La veille permettrait d'alerter rapidement toute la population afin d'accourir pour intervenir.

La tour de garde de Stavanger

C'est aussi l'occasion d'avoir une vue de haut sur la ville et notamment le port, qui arrive à accueillir les énormes paquebots de croisière qui dépassent ici le toit des maisons. Et cela tombe bien car il suffit de descendre un escalier pour arriver dans le vieux Stavanger et notamment la plus vieille maison de la ville, aujourd'hui transformée en boulangerie. Aucun mur ni plancher ni porte n'est plus ici d'équerre, avec un effet visuel donnant l'impression que tous les points de fuite partent dans des directions différentes. A voir et pas uniquement pour l'aspect historique.

Skagen 18 - la plus vielle maison de la ville de Stavanger

Le chemin de promenade bleu - qui tire son nom des lumières bleues qui guident vos pas le soir - vous fait alors faire le tour du port pour arriver sur le vieux quartier datant du XVIIIe siècle (à faire de nuit si possible).

La promenade bleue dans Stavanger

Les maisons autrefois réservées aux travailleurs les plus pauvres sont devenues aujourd'hui le quartier chic de la ville. 173 maisons historiques peintes en blanc font revivre le passé à travers leurs ruelles particulièrement fleuries. Leur couleur a d'ailleurs changé. Le blanc était une couleur chère et elles étaient donc peintes dans la couleur la moins chère : en jaune.

Toutes les maisons sont de guingois mais ont été restaurées dans une ambiance fleurie sur un fond de rues pavées. Charme garanti jusque l'ancienne usine de conserve comprise transformée aujourd'hui en musée : Norsk Hermetikk Museum. Bâtie en 1890, l'usine a représenté l'activité principale de la ville jusqu'à la découverte du pétrole. On y découvre donc le système de mise en boite, datant de 1810 selon le procédé d'appertisation, inventé pour la petite histoire par un Français - Nicolas Appert - en 1784. Les petites boites étaient alors en fer blanc et nécessitaient un fer à souder pour les ouvrir.

Musée de la conserve de Stavanger : Norsk Hermetikk Museum

Entre tous ces points, vous pourrez aussi découvrir le NuArt ou StreetArt dans les rues. Chez nous, ce serait du graffiti. Ici, il s'agit d'artistes qui repeignent des portions de murs à l'occasion d'un festival annuel. Finalement, les deux définitions se rejoignent parfaitement.

Nuart et street art avec les graffitis dans la ville de Stavanger

Une ville animée le soir

Le port et ses multiples bars et restaurants sont très agréables le soir. Des concerts sont organisés en terrasse. On peut en profiter pour déguster fruits de mer, soupes de poissons ou encore baleines en plein air. Les prix ne sont pas plus chers qu'ailleurs et la musique et l'animation environnante en font un lieu vraiment sympathique.

Les restaurants de nuit dans Stavanger

Si vous avez un peu de temps, vous pourrez alors continuer la balade dans les petites rues avoisinantes, sur les pas des lauréats au prix Nobel de la paix qui signent ici sur le quai. Hollywood a ses empreintes de mains. Ici, ce sont les empreintes de pieds.

Plaque avec les pieds des lauréats aux prix nobels de la paix à Stavanger

Et au hasard d'une rue, vous en profiterez peut-être pour vous faire faire la barbe ou simplement un rasage traditionnel. Ce n'est pas Séville mais Stavanger.

Barbier traditionnel à Stavanger

Un grand merci à notre guide Lene pour le tour de la ville à pied...

Pratique à voir autour

Plus d'infos sur les villes incontournables de Norvège

Commentaires

Clement Planet Ride

Salut David,
Super photos ! Ca donne vraiment envie de partir...
aaahhhh, la Norvege...

03-09-2015 07:56 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous