Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Australie : Code la route

Une conduite inversée aux antipodes

Australie : Code la routeL'Australie, pays d'exotisme aux antipodes de notre vieille Europe. Destination idéale pour voyager et découvrir des espaces sublimes où l'ère moderne côtoie des déserts préhistoriques. Cette île nichée aux confins des océans Indiens et Pacifiques est également la terre de quelques-uns des plus grands champions de moto : Mick Doohan, Casey Stoner, Wayne Gardner, Troy Bayliss...

Pour autant, il n'est pas question de jouer aux aigles de la route. Avant toute chose, le Français devra se montrer prudent en n'oubliant pas qu'ici la conduite se fait à gauche.

La conduite à gauche

Si vous êtes à moto, vous ne risquez pas de vous tromper de portière et de monter du côté passager pour finalement vous rendre compte que le volant n'est là. Toutefois, la conduite en auto avec le volant à droite nous rappelle constamment que l'on conduit dans l'autre sens, un "pense-bête" dont on ne bénéficie pas sur un deux-roues. Une fois habitué au sens de circulation, il faut maintenant se faire violence pour laisser la priorité à gauche et prendre les ronds-points dans le sens horaire.

Réseau routier

Le réseau australien n'est pas ce que l'on pourrait qualifier de dense. Il est toutefois constitué de nombreuses routes mythiques telles de la Great Ocean Road ou l'Explorer Way. Le réseau est, à l'image de son pays, constitué en grande partie de chemins et de pistes. Ces routes peuvent également être rendues impraticables suite aux incendies, aux intempéries ou encore à cause des accidents. Chacun des 6 états informe par ailleurs les usagers des restrictions en place par le biais de panneaux indiquant l'ouverture ou la fermeture d'un itinéraire, un peu comme ce que l'on retrouve sur nos pistes de ski.

Limitations de vitesse

Les limitations de vitesse ne sont pas très éloignées des nôtres. En milieu urbain, les usagers de la route devront respecter les 50km/h de rigueur tandis que les limitations peuvent monter jusqu'à 60 km/h, voir 80 km/h sur les gros axes urbains (Arterial road).

Une fois arrivée sur le réseau secondaire, la longue ligne droite se profile à l'horizon... il faudra pourtant respecter les 100/110 km/h imposés par la législation. Si l'on peut être tenté d'accélérer au-dessus de la normale, il faut garder en mémoire que les amendes pour excès de vitesse sont très salées et s'étalent entre 150 et 600 AU$, soit entre 100 et 415 € environ. Enfin, l'autoroute est elle aussi, dans sa grande majorité, limitée à 110 km/h. Des panneaux se chargeront bien volontiers de vous rappeler à vos obligations.

Alcool et stupéfiants

Comme en France, le taux d'alcoolémie maximal autorisé est ici de 0,5 g / litre de sang. Le code de la route australien prévoit également deux taux différenciés pour les jeunes conducteurs et les professionnels de la route. Les chauffeurs pros sont ainsi soumis à un maximum de 0,2 g/l tandis que les débutants doivent respecter une absence totale d'alcool. Comme pour les dépassements de vitesse, les amendes sont ici aussi importantes et peuvent grimper jusqu'à 1.100 AU$ (soit environ 760 €).

Autres règles et usages

Vous l'aurez compris, on ne badine pas avec la législation routière. De façon générale, toutes les contraventions sont accompagnées d'une grosse amende, par exemple pour le non-port d'une ceinture de sécurité qui coûte 300 AU$, que cela concerne le conducteur ou son passager. Si rien ne vous oblige à régler vos contraventions, il est toutefois conseillé de le faire puisque le gouvernement australien n'hésite pas à annuler des visas ou interdire l'accès au territoire pour les resquilleurs.

Sur les routes, il conviendra également de faire attention à plusieurs points, notamment les Road Trains. Ces camions transportent de très nombreuses marchandises et roulent à vive allure. Ils ont donc des difficultés pour freiner et peuvent dévier de leur trajectoire en raison de leur poids.

Il est également déconseillé de conduire de nuit, certains loueurs l'interdisent même. La présence d'animaux sauvages et le manque de luminosité ne sont pas les seuls en cause. La logique voudrait que l'on roule doucement, mais les Road Trains sont là encore en activité et pourraient facilement entrer en collision avec un véhicule lent.

Enfin, il convient également de vérifier son niveau de carburant et l'emplacement des différentes stations-service avant de partir à l'aventure. Les distances entre chaque établissement sont considérables et il serait regrettable de se retrouver en panne sèche au milieu de l'Outback.

Plus d'infos sur l'Australie

Commentaires

Tia

Hello ! Merci pour cet article très intéressant et utile !

Petite question : je viens de passer mon permis moto A2 mais je pars en Australie l'année prochaine; est ce que je peux conduire une moto en Australie en étant jeune conducteur en France !?

03-11-2017 19:43 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Suzuki