english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Mexique - voyage et carnet de route dans le Yucatan

10 jours à travers la province du Yucatan : 1400 km en Honda Goldwing

J7 : Campeche-Uxmal

Après une matinée farniente, nous arpentons le centre-ville. De nombreuses maisons coloniales ont été restaurées et repeintes. Les rues ou « Callé » sont de mille couleurs, chaque maison ayant une couleur de façade différente.

Rues de Campeche Mexique

Cela ressemblerait presque à « La Havane » à Cuba. Ce centre ville est entouré d’un rempart dont les bastions subsistent. Il fait encore une fois très chaud et nous devons partir vers 14 heures pour Uxmal. Nous prenons la route pour Hoplechen, Boxol et Uxmal. Le premier tronçon de route ressemble à une départementale de chez nous mais grand changement pour nous, les virages sont là. C’est sympa. Par contre, attention à l’état de la route. Des petites surprises vous attendent ou plutôt des gros trous dans le béton.  Attention à ne pas rouler trop vite dans les virages.
Une autre surprise peut aussi vous attendre : un contrôle de la police. Le loueur nous avait prévenu : « ils peuvent vous embêter. Dans ce cas, donnez 20 dollars et cela passe ». Les policiers nous demandent nos passeports (pas nos permis !), commencent à osculter la moto (cela sent le roussit)… mais après quelques minutes et regards, c’est ok. Ouf !

Avec tout cela, le temps passe et les kilomètres avancent peu. Nous allons tout de même réussir à visiter deux sites maya : Sayil et Labna. Nous ne pourrons pas tout visiter (tous les sites ferment à 17 heures ce qui est tôt).

Rues de Campeche Mexique

Le paysage devient au fur et à mesure beaucoup plus sec et l’air est chaud. Nous sommes dans la Savane alors que nous passons dans l’Etat du Yucatan.

Nous arrivons à 18 heures à Uxmal juste à temps pour assister au spectacle sons et lumières d’Uxmal (19h). Pour info, il est recommandé de visiter les sites tôt le matin et d’assister le soir au spectale. Pour cela, il faut prévoir de dormir sur place ce qui est tout à fait possible. Le spectacle vaut le coup (plus que celui de Chichen Itza).

Spectacle son et lumières Uxmal

J8 : Uxmal-Merida

Ce matin, nous découvrons le fameux site maya d’Uxmal (le plus connu après Chichen Itza) de la région Puuc. Ce site connu son apogée en 1000 après J.C. Le style Puuc se reconnait par des caractéristiques techniques au niveau de l’architecture (maçonnerie en parement) et surtout décoratives (mosaique en relief sur la partie supérieure des façades). Le site est en très bon état et permet de réellement se rendre compte de ce style architectural. Outre la célèbre pyramide, les monuments sont surtout des quadrilatères et forment un ensemble clos autour d’une place rectangulaire ou carrée.

Nous sentons une réelle différence par rapport au site de Calakmul, beaucoup plus « basique » en terme de décorations.
Nous décidons ensuite de nous rendre à Merida par la route des Couvents. Les Franciscains ont entreprit l’Evangélisation des Mayas et ont donc construit de nombreux couvents. La route passe par Ticul, Mani, Teabo, Mama, Muna. La départementale traversent de nombreux petits villages et petites villes toutes construites sur le même plan : une place centrale devant l’Eglise.

Eglise Muna

L’air est très chaud (il est impossible de porter les blousons) mais il se fait vite oublié par la beauté des villages et l’accueil souriant des habitants. Nous poursuivons notre route et nous faisons une pause à l’Hacienda Ochil reconvertie en restaurant. Le site magnifique se savoure avec le jus de fruit.
Il nous reste quelques kilomètres pour arriver à Mérida dans laquelle nous avons trouvé un hôtel d’un excellent rapport qualité-prix « l’Hacienda Merida ». Le centre-ville semble un peu mort alors que la ville déborde de vie normalement. Nous n’avons pas choisi le bon jour. Nous sommes samedi soir et demain matin, tout est fermé. Le dîner dans le centre-ville va nous faire changer d’avis. En effet, nous arpentons les rues piétonnes alors que la nuit est tombée et nous découvrons une ville en pleine fiesta. Tous les 100 mètres, un nouvel orchestre met l’ambiance devant les terrasses de restaurants bondées. Nous sentons l’ambiance de l’Amérique du sud. Nous allons déguster tacos et bières dans cette ambiance. Une ambiance sereine et joyeuse. Des passants dansent quelques instants ensemble et repartent chacun de leur côté… Nous passons une soirée très agréable et très différente des autres jours.

Lire la suite...