Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Canada : de Golden à Fields

Moto en Colombie britannique

Le baromètre est à la baisse ce matin et promet les orages pour la fin de journée. Il n’y a pas beaucoup de route de prévue aujourd’hui mais deux haltes et de la marche qui nécessitent de ne pas tarder.

Départ sur la piste de Golden

La route serpente à nouveau au fond de la vallée entre les forêts et la rivière en contrebas. Les kilomètres s’avalent vite, plus vite que l’on ne le souhaiterait, tout en souhaitant toujours prendre davantage de photos pour marquer la mémoire future du passé. Chaque pont offre toujours une vue haute et magnifique… mais interdit souvent de s’y arrêter (et une pancarte vous le rappelle).

Parc de Yoho

On pénètre rapidement dans le parc de Yoho… annoncé par une immense pancarte en bois. Car ici, chaque passage d’un parc à un autre est largement signalé. 

Les chutes de Wapta* (*rivière en sioux) sont le premier arrêt indispensable. Ici encore, c’est un chemin de terre de quelques kilomètres qui permet de rejoindre une petite aire de stationnement. Il y a peu de monde. Et c’est « normal » car les chutes nécessitent une marche de 2,4 km à travers un chemin forestier, à majorité sous le soleil. Si les chutes ne se révèlent pas importantes en termes de hauteur, elles sont magnifiques, avec une rivière bien large, une eau vert claire, et un nuage de bruine créé par les chutes. Vous pourrez alors descendre un peu par un chemin un peu plus escarpé pour admirer le deuxième point de vue, complémentaire du premier.

chutes de Wapta

Et juste avant d’arriver sur Field, sur la gauche, il est indispensable de passer par Esmerald Lake (le lac Emeraude). Même sous la couleur grise du ciel qui annonce l’orage, le lac affiche un magnifique bleu/vert émeraude. Disponible sans marche, les bus sont présents et le monde plus présent à la fois aux abords du lac et sur le lac, pagayant allègrement en canoé. Un lodge en bois aux toits verts surplombe le tout. Les prix sont à la hauteur et le moindre café aligné sur les prix des Champs-Élysées français.

Lac Esmerald Emeraude

Le ciel s’assombrit rapidement. Les premiers coups de tonnerre commencent alors à tonner au milieu des montagnes. Les premières gouttes de pluie font rapidement place à un véritable déluge pour ce qui s’annonce un véritable orage. La moto se reprend alors rapidement avec l’infime espoir de trouver rapidement refuge au prochain B&B situé à seulement 3 kilomètres de là. Mais à la pluie, succède le vent, qui fouette la moto. La chaussée se transforme en torrent par endroits et la visibilité se fait très réduite. C’est donc avec un véritable soulagement que la petite ville de Field apparaît et que le GPS indique une rue de graviers, transformée en torrent de boue aux nombreuses rigoles. Bloqué au milieu d’un gué à quelques centaines de mètres de l’arrivée, le salut passera finalement par un jardin pour retrouver une rue adjacente et plus facile de circulation. C’est donc deux motards ruisselants et trempés jusqu’aux os en quelques kilomètres malgré les blousons qui sonnent au B&B.

Chalet B&B

Il s’agit d’un chalet typiquement canadien, tenu par une charmante québécoise. A l’intérieur, tout est en bois, des murs aux plafonds avec cette bonne odeur du bois qui vit. Seule la salle de bain commune est pavée de dalles de pierres à la couleur proche de l’ardoise. Le dépaysement se fait aussi par les haltes nocturnes d’autant plus que l’hôtesse est installée ici depuis vingt ans et connaît la région comme sa poche : de quoi affiner les reconnaissances et les choix basés sur les guides.

Lire la suite...