Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Canada : Victoria

Moto en Colombie britannique

La route vers Victoria ne s’annonce pas comme des plus palpitantes. Par contre, avant de quitter la route côtière pour rejoindre l’autoroute, un détour s’impose vers Tofino, et plus particulièrement vers les les dernières chutes du voyage. Les virages se retrouvent encore avec plaisir, passant dans la forêt et laissant découvrir lacs et rivières.

Les chutes se découvrent après une marche de quelques minutes et au bout de marches au cœur de la forêt. Un pont de bois enjambe la rivière présentant le spectacle. Au loin, des enfants sautent des bords en roche de la falaise pour plonger au cœur d’un recoin plus calme du torrent. La chute ne dure que quelques secondes mais laisse deviner une hauteur de près de 10 mètres ! Chaque saut leur laisse l’occasion de tester un autre spot, un autre plongeoir naturel.

Un peu plus loin sur la route qui s’enfonce dans la forêt, Cathedral Grove accueille parmi les plus anciens cèdres de la région, certains avec un tronc de plus de 9 mètres. Tout ici fait penser à la forêt tropicale ou « rain forest » : humidité, végétation luxuriante, étang… le parcours fléché s’agrémente d’explications détaillées une nouvelle fois. Le visiteur se laisse surtout envoûter par les odeurs et les bruits.

Cèdres de plus de 9 mètres à Cahtedral Grove

C’est là que s’arrête la route pour Tofino, trop éloignée, même si ses plages sont renommées… souvent également pour leur temps pluvieux.

C’est donc la route vers Victoria, au sud de l’île de Vancouver qui se reprend, non sans un arrêt à xxx. Ville initialement sans réelle envergure, hormis un petit historique datant du début du siècle dernier, xxx est désormais connue pour ses murs peints. De nombreux artistes se sont relayés pour réaliser d’immenses fresques sur les murs des maisons, des magasins, des parkings, transformant la ville en une énorme fresque historique. Il fallait une pause sur la route, elle est ici toute trouvée.

Murs peints

La route est ensuite d’une tristesse ennuyeuse, sans réel intérêt, hormis en arrivant sur Victoria, découvrant par moment la baie sur la gauche, souvent à travers les arbres. Les maisons refont ici surface. Le trafic devient plus dense. Le rythme s’accélère. Après deux semaines de nature et de paysages, c’est avec Victoria que le contact se reprend réellement avec la civilisation.

Chinatown est ici au cœur de la ville, jouxtant de quelques centaines de mètres, musées, châteaux, totems et hôtels de luxe, tout autour du port de plaisance.

Victoria de nuit

Lire la suite...

Suzuki