english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Le permis moto

Cours n°4 : "Même joueur, niveau suivant!"

Samedi matin, 11h !

Permis moto : cours n°4On reprend le TW 125, et çà repart pour le circuit 1 et 3 (le 4 est vraiment simple et le 2 n'est en fait que le 3 dans l'autre sens).

Vincent surveille et reprend la position : "serre les jambes"... puis plus tard "Ce n'est pas le haut du corps qui doit se pencher, mais tout le buste".

Les tours se suivent, et se ressemblent, allègrement ponctués de calages moteur et de chutes évitées. Les conseils du moniteur continuent "ne touche pas à l'embrayage, ni à l'accélérateur".

Permis moto : cours n°4Après trois quart d'heure de lent, il est temps de passer au rapide et au premier vrai cours sur le rapide. Premier exercice : le freinage d'urgence.

Vincent montre le parcours, les plots indiquant l'entrée et au retour la sortie, le moment où il faut commencer à freiner et les trois traits au sol marquant A, B ou C, déterminant la note finale.

Permis moto : cours n°4Les explications s'enchaînent : "Pour le freinage, vous ne touchez pas aux vitesses, ni à l'embrayage. Vous devez arriver à vitesse constante, sans couper les gaz. C'est un freinage d'urgence; celui que vous feriez en cas d'urgence alors que vous ne vous y attendez pas. Ici, vous avez un atout: vous savez quand le commencer. Et vous devez vous arrêter à la ligne A, symbolisant l'obstacle. ".

"Pour la prise de freins, attrapez le frein doucement - la moto s'écrase un peu sur l'avant - freinez fort à ce moment là, puis relâchez légèrement. Donc, en trois temps : doucement, fort, relâcher".

Le cours vu par Sandrine
Je stresse. Je reste 5mn sur le bord de la piste pour reprendre mon sang-froid...
A suivre...

Ici, pas question de forcer, ni de faire le meilleur temps. "Ce doit être avant tout ludique".

Le cours et les explications continuent :"Dans le lent, vous faites contrepoids. Dans le rapide, c'est plutôt l'inverse, vous vous pencherez plus vers l'intérieur. [...] L'appui sur les cale-pieds est important."

Les conseils de prudence concluent le tout :"Ne pas confondre vitesse et précipitation. Allez-y tranquille; l'objectif n'est pas que vous vous ramassiez. Le bon rythme, c'est environ 40 km/h. Au retour, vous vous mettez ensuite sur le côté".

Et les trois motos enchaînent le rapide...

Off : pendant mon permis, on était quatre ou cinq pour le rapide, sur une piste sauvage, quand une autre moto-école ne venait pas squatter. Le tout allongeait sérieusement le temps de passage. En fait, on passait l'essentiel de son temps à attendre. Ici, à trois motos, tout s'enchaîne assez vite et il n'y a pas réellement d'attente.

Permis moto : cours n°4Au premier passage, Vincent intervient rapidement :"On s'arrête à la fin !. C'est un freinage d'urgence, vous devez vous arrêter !". La remarque fait sourire l'oeil extérieur, mais pour ce premier essai, après le freinage, personne ne s'arrêtait mais se mettait tout de suite sur la droite pour ne pas gêner le suivant, sans marquer l'arrêt !

Après deux ou trois passages, voyant les freinages en catastrophe, il intervient à nouveau : "Le but est de faire le meilleur freinage possible, pas de s'arrêter à un endroit précis pour commencer [...] Vas-y par étape. Et pas de mode panique, en s'arrêtant n'importe comment. On s'applique [...]" pour finir par "C'est de l'espérance de vie que tu apprends. Nous, on veut former des vieux motards".

Le cours vu par Sandrine
1, 2, 3 essais et cela commence enfin à venir. Le regard est mieux et j'ai compris pour la poignée de frein.
D'ailleurs, mon temps s'améliore...
A suivre...

Et les tours recommencent, ponctués d'interrogations de Vincent "mais elle a fait quoi cette nuit ? il faut la laisser dormir. C'est son plus mauvais cours".

Les conseils tombent à chaque tour "On freine en une seule fois. Il ne faut pas relâcher pour refreiner ensuite".

Il en profite pour corriger la position à l'arrêt : "tu es petite, alors habitue toi à avoir un seul pied par terre, bien à plat, bien en appui au sol." Et à l'élève qui cale pour la unième fois aujourd'hui : "l'embrayage, ce n'est pas on/off. Relâches l'embrayage doucement; la première partie, c'est le jeu de l'embrayage. Continue à le tenir."

Permis moto : cours n°4Et après une heure de passages, les derniers tours s'améliorent. Le parcours est enfin correctement effectué, sans manquer un cône, ou sortir trop tôt ou trop tard. Et le freinage s'effectue parfaitement dans un temps de 23,8 s, en mieux par rapport aux plus de 30s initiaux. Il y a encore un peu de travail pour tomber sous les 21s obligatoires.

Vincent félicite Sandrine : "Le parcours est mieux, le freinage est propre. Il y a eu du progrès et je reviens sur ma première phrase comme quoi c'était ton plus mauvais cours. C'est bien maintenant."

Le cours s'achève donc en 125, malgré une prévision initiale du moniteur de passer un peu sur la 600 en fin de cours. Mais il aura fallu attendre la fin de cours pour arriver au niveau et il est un peu tard. Sandrine quant à elle n'est pas pressée d'enfourcher la 600, trouvant déjà le TW 125 suffisamment lourd et puissant pour appréhender la 600.

Suite au prochain cours...

Sommaire                    
Cours > [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10]
[11] [12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]
Vu par l'élève > [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10]
[11] [12] [13] [14] [15] [16] [17] [18] [19] [20]
  [21] [22] [23] [24] [25]